Pharaon, la civilisation egyptienne au service d’un jeu de gestion


En 1999, quatre ans après avoir sorti Caesar 2, l’éditeur Sierra éditait un nouveau « city-builder » sur PC,  nommé Pharaon. Ce nouveau jeu reposait sur les mêmes mécaniques que son prédécesseur, mais basées cette fois-ci sur la civilisation égyptienne.

Sans titre

Le but est bien évidemment le même que dans les autres jeux du même type, mais les contraintes de l’époque régissent certains éléments, car en plus de devoir gérer sa cité, le joueur doit également défendre sa province, gérer son budget, s’attirer la faveur des Dieux, et tout ça afin de devenir le nouveau Pharaon de l’Égypte.

Le jeu est donc régi par les codes du genre. Il est nécessaire de construire des infrastructures permettant à sa population de se développer. Ainsi, la construction de puits est nécessaire pour pourvoir en eau toute la population des villes. De même, la création de fermes, d’entrepôt et de marchés sont indispensables pour nourrir sa population, tout comme l’édification de temples pour s’accorder la bonne grâce des diverses divinités.

Et c’est là ou Sierra joue à fond la carte du réalisme historique. En effet, la plupart des constructions disponibles respectent les codes de l’architecture égyptienne de l’époque, basée sur la symétrie et les formes géométriques. De plus, le rôle des différents bâtiments constructibles collent au plus près à la réalité. Par exemple, afin d’éduquer à sa population, il est possible de construire des écoles de scribes, ou si vous préférez, vous pouvez promouvoir la construction de brasserie de bières !! De même, comme cela était le cas à l’époque, la crue du Nil joue un rôle majeure, puisqu’elle conditionnera vos récoltes et donc vos réserves de nourriture  pour l’année à venir !!

Sans titre

Bref, de multiples détails, réalistes et historiques, permettent de s’immerger complètement dans sa cité et dans sa province égyptienne, au fur et à mesure que l’on progresse et que l’on débloque les divers bâtiments. Il faut dire que cela fait quelque chose lorsque l’on construit sa première pyramide !!

Sans titre

Mais, me direz-vous, tout cela résulte des mécaniques de jeu, et n’a que peu de rapport avec l’Histoire en tant que tel. eh bien détrompez-vous !!

En effet, comme pour son prédécesseur Caesar 2, dans le panneau situé à droite de l’écran, se situe une case qui permet d’obtenir des renseignements historiques sur chaque bâtiment en cliquant sur ce dernier. Cela permet, en plus de s’instruire en jouant, de constater le travail effectué par le studio de développement pour coller au plus près de la réalité historique. Cette volonté se traduit également par un manuel d’utilisation complet, qui contient même une vingtaine de pages retraçant l’histoire de l’Égypte ancienne, comme le montre le document ci-dessous, qui est la page d’introduction de ce chapitre. Tout cela montre bien le travail de recherches historiques fourni par les concepteurs du jeu, ainsi que leur volonté d’ancrer le plus possible le jeu dans le réel.

Sans titre

Tout ce travail de recherches historiques se retrouve dans le mode Histoire. Le joueur incarne les membres d’une famille d’architectes au fil des siècles, passant par la création de la ville de Men-Nefer (Iere Dynastie), la conquête de la Nubie et de la construction de la Grande Pyramide ( IVe dynastie) soit l’Ancien Empire (de -2686 à – 2181),  jusqu’au Nouvel Empire (de -1550 à -1069), soit près de mille ans, permettant ainsi de survoler l’histoire de cette civilisation.

Alors bien sûr, même si Pharaon repose sur un travail historique solide, y jouer ne correspond pas à prendre un cours accéléré d’histoire égyptienne, mais il permet tout de même de pouvoir apprendre de façon ludique la fonction des différents ouvrages et constructions de l’époque.

Advertisements

Publié le 6 décembre 2013, dans Histoire Ancienne, et tagué , , , , , , , , . Bookmarquez ce permalien. 2 Commentaires.

  1. J’ai adoré ce jeu ! Je fais des études d’Histoire et je me rends compte qu’en effet, il y avait des détails historiques intéressants sur l’égypte ancienne. Je n’arrive pas à trouver aujourd’hui jeu aussi bien fait, mis à part peut-être Caesar IV… Tu avais essayé l’extension Cléopâtre de Pharaon ?

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :